Left Retourner au magasinage
Commande

Votre panier est vide

Vous pourriez aussi aimer :
De $1200 $3400
Afficher les options

À propos du radis Daikon

D'origine asiatique, le radis Daikon produit une longue racine blanche, croustillante et piquante, pouvant atteindre 25 cm de longueur. Pour culture de printemps ou de fin d'été. Bonne conservation.

Conseils de culture pour le radis Daikon

Famille
Brassicacées (Raphanus sativus var. longipinnatus)
Nombre de semences
± 100
Cycle de culture
Semis suggéré
Extérieur
Moment suggéré*
mai et août
Température de germination idéale
De 7 à 35℃
Temps de germination
3 à 7 jours
Profondeur du semis
Trois fois la taille de la semence.
Entreposage des semences
Dans un endroit sec à l'abri de la lumière.
Temps de conservation des semences
5 années minimum
Exposition
Soleil
Nombre de jours jusqu'à maturité*
50 jours
Distance entre les plants
10-15 cm
Distance entre les rangs
30 cm
*Le moment suggéré concerne la zone 4b. Pour la zone 5 on peut devancer le moment de 2 semaines et en zone 3 le retarder de 2 semaines. Le nombre de jours indiqué est calculé à partir de la mise en terre au jardin. Cliquez ici pour obtenir votre zone de rusticité ou créez votre calendrier de jardinage avec notre partenaire québécois, lamainverte.ca.

Articles de jardinage en lien avec le radis Daikon

Nos semences de radis daikon sont certifiées biologiques.

Nous utilisons des méthodes naturelles et respectueuses de l'environnement pour cultiver nos plantes, sans aucun usage de pesticides, d'herbicides ou d'engrais chimiques. En choisissant nos semences bio d'radis daikon, vous soutenez une approche responsable au profit de la nature.

Pour en savoir plus :

Le radis Daikon ou oriental

Daikon radish

Le radis Daikon, généralement blanc, long et cylindrique, peut atteindre 50 cm de longueur et 5 cm de diamètre. On le cultive surtout en fin d’été pour une récolte d’automne. Il se conserve quelques mois en chambre froide.

Les conseils du producteur de semences et auteur

Yves Gagnon

Conditions de culture des radis

Les radis atteignent une qualité optimale par temps frais. Ils sont résistants au gel. Les conditions chaudes et sèches induisent la floraison et contribuent au développement d’un goût âcre et d’une texture fibreuse. On les cultive donc de préférence au printemps ou en automne. Certains cultivars sont adaptés à une saison particulière. Comme le petit radis commun apprécie une photopériode croissante, on le cultive surtout au printemps. Les radis noirs et orientaux réagissent mieux aux conditions automnales. Tous les radis préfèrent des sols frais, meubles et riches en matière organique. Pour atteindre une qualité maximale, on doit leur assurer une humidité constante. Ils tolèrent l’irrigation par aspersion du moment que ce ne soit pas en plein jour. On amende le sol pour leur culture avec 500 kg de compost mûr aux 100 m2. Le sol doit être bien pourvu en bore, en manganèse et en cuivre. Un pH entre 5,5 et 6,8 leur convient.

Rotation des cultures des radis

On cultive souvent les radis la deuxième année de la rotation avec les plantes exigeantes en compost mûr. À cause de son temps de croissance très court, on peut aussi les associer aux plantes frugales, en queue de rotation. Il s’agira alors d’ajuster la fertilisation.

Compagnonnage des radis

On peut associer les radis aux légumes feuilles exigeants en compost mûr ainsi qu’aux carottes, aux betteraves, aux panais et aux rutabagas. Cependant, comme l’espèce est vulnérable à la mouche du chou, on la cultive souvent sous agrotextile au printemps en association avec les navets et les choux primeurs, et en automne avec les choux chinois, qui doivent aussi être protégés du ravageur par une bâche flottante.

— Ces précieux conseils ont été rédigés par Yves Gagnon, dans le livre La culture écologique des Plantes Légumières, Les Éditions Colloïdales.