Left Retourner au magasinage
Commande

Votre panier est vide

Vous pourriez aussi aimer :
De $1200 $3400
Afficher les options

À propos du piment Habanero Maya

Le piment Habanero Maya est notre piment rouge le plus piquant. Idéal pour rehausser les plats. Récolter et manipuler avec prudence. Très productif. Germination à la chaleur recommandée. Transplantation après le dernier gel.

Conseils de culture pour le piment Habanero Maya

Famille
Solanacées (Capsicum chinense)
Nombre de semences
± 25
Cycle de culture
Semis suggéré
Intérieur
Moment suggéré*
mi-mars
Température de germination idéale
De 15 à 35℃
Temps de germination
5 à 10 jours
Profondeur du semis
Trois fois la taille de la semence.
Entreposage des semences
Dans un endroit sec à l'abri de la lumière.
Temps de conservation des semences
3 années minimum
Exposition
Soleil
Distance entre les plants
25-30 cm
Distance entre les rangs
45 cm
*Le moment suggéré concerne la zone 4b. Pour la zone 5 on peut devancer le moment de 2 semaines et en zone 3 le retarder de 2 semaines. Le nombre de jours indiqué est calculé à partir de la mise en terre au jardin. Cliquez ici pour obtenir votre zone de rusticité ou créez votre calendrier de jardinage avec notre partenaire québécois, lamainverte.ca.
Les conseils du producteur de semences et auteur

Yves Gagnon

Conditions de culture du piment

Le piment est une plante de chaleur et de lumière. On le multiplie par semis intérieur et on le transplante après le dernier gel dans un endroit ensoleillé et ­protégé du vent; une transplantation plus hâtive doit être faite sous la protection d’une couche ou d’un ­tunnel. La fécondation des fleurs du piment est affectée par le froid, la chaleur extrême et la sécheresse. Une sécheresse prolongée et des températures inférieures à 13 oC ou supérieures à 28 oC font chuter les fleurs, ce qui réduit une mise à fruit précoce et nuit au rendement. Une protection contre le froid est fortement recommandée en début de saison. Le piment apprécie les terrains sableux, car ils se réchauffent plus rapidement, mais il est plus productif en terre argileuse, à condition qu’elle soit bien structurée et façonnée en planches. Le piment est peu exigeant en azote. Un excès en cet élément favorise le développement du feuillage au détriment de la mise à fruit. Le compost jeune ainsi que les engrais azotés lui sont donc néfastes. On amende le sol pour sa culture avec 500 kg à 1 t de compost mûr aux 100 m2. L’espèce nécessite une présence adéquate de phosphore, de potassium, de calcium et de magnésium; un apport de basalte, de mica ou de sul-po-mag combiné à du phosphate minéral à raison de 5 kg l’engrais au 100 m2 permet de combler ces besoins en minéraux. On pourrait aussi ajouter dans la fosse de transplantation 15 ml de farine de crevette ou de crabe et 15 ml de chaux dolomitique ou de cendre de bois. En période sèche, on irrigue avec une eau tempérée, manuellement ou à l’aide d’un système goutte-à-goutte. Le pH optimal pour la culture du piment se situe entre 6 et 7.

Rotation des cultures du piment

On cultive le piment après une culture exigeante, normalement la deuxième année de la rotation. On peut également le cultiver la première année de la rotation en compagnie de plantes gourmandes, du moment que la fertilisation soit adaptée à ses besoins.


Compagnonnage du piment

On peut associer le piment à tous les légumes feuilles ainsi qu’à l’artichaut, au concombre, à la courgette, à la tomate et à l’aubergine. On doit le cultiver en plein soleil mais à l’abri du vent.

— Ces précieux conseils ont été rédigés par Yves Gagnon, dans le livre La culture écologique des Plantes Légumières, Les Éditions Colloïdales.