Left Retourner au magasinage
Commande

Votre panier est vide

Vous pourriez aussi aimer :
De $1200 $3400
Afficher les options

À propos du maïs sucré Who gets kissed

Maïs deux couleurs SE (Sucre augmenté). Suggéré pour zone 4 et 5. Épi de 20 cm.

Il est préférable de faire prégermer les semences avant le semis en pleine terre. Il s'agit de tremper les semences dans de l’eau tiède dans un endroit tempéré de la maison. Après 12 h, on retire l’eau puis on rince 2 fois par jour. De 2 à 3 jours plus tard, le germe devrait apparaitre. C’est le moment de semer. Assurez-vous de garder la terre bien humide pour ne pas interrompre le processus de germination.

On recommande de renchausser les plants lorsqu’ils mesurent 20 cm.

Conseils de culture pour le maïs sucré Who gets kissed

Famille
Poacées (Zea mays)
Nombre de semences
± 100
Cycle de culture
Semis suggéré
Extérieur
Moment suggéré*
fin mai
Température de germination idéale
De 15 à 35℃
Temps de germination
3 à 7 jours
Profondeur du semis
Trois fois la taille de la semence.
Entreposage des semences
Dans un endroit sec à l'abri de la lumière.
Temps de conservation des semences
2 années
Exposition
Soleil
Nombre de jours jusqu'à maturité*
70 jours
Distance entre les plants
20 cm
Distance entre les rangs
75 cm
*Le moment suggéré concerne la zone 4b. Pour la zone 5 on peut devancer le moment de 2 semaines et en zone 3 le retarder de 2 semaines. Le nombre de jours indiqué est calculé à partir de la mise en terre au jardin. Cliquez ici pour obtenir votre zone de rusticité ou créez votre calendrier de jardinage avec notre partenaire québécois, lamainverte.ca.

Articles de jardinage en lien avec le maïs sucré Who gets kissed

Nos semences de maïs sucré who gets kissed sont certifiées biologiques.

Nous utilisons des méthodes naturelles et respectueuses de l'environnement pour cultiver nos plantes, sans aucun usage de pesticides, d'herbicides ou d'engrais chimiques. En choisissant nos semences bio d'maïs sucré who gets kissed, vous soutenez une approche responsable au profit de la nature.

Pour en savoir plus :

Le maïs sucré

Sweet corn

Les Nord-Américains raffolent du maïs sucré ; ils le consomment lorsque le grain est immature, à son taux maximum de sucre. Au temps de la récolte, ils se rassemblent pour la traditionnelle épluchette de blé d’Inde qui constitue pour plusieurs la fête des récoltes. On classe le maïs sucré selon son taux de sucre.

Classi­fi­cation selon le taux de sucre

Les croisements réalisés au cours des dernières décennies ont permis la création de cultivars de maïs à différentes teneurs en sucre. Il en résulte 4 principales catégories.

Les cultivars Se, Se+

L’appellation Se vient du terme anglais « sugar enhanced», qui signifie textuellement sucre augmenté. Ils recèlent un gène qui augmente sensiblement le taux de sucre contenu dans les grains, taux qui se maintient sur le plant une semaine après que les épis aient atteint leur maturité et une semaine après la récolte si les épis sont rapidement réfrigérés. Les grains de ces cultivars étant très tendres, leurs
épis supportent moins bien les manipulations. Les cultivars de maïs Se sont issus d’un croisement entre
un cultivar Su et un cultivar Se alors qu’un Se+ vient d’un croisement entre deux cultivars Se. Les jeunes
plants sont peu résistants au gel printanier. Tous sont hybrides.

Les conseils du producteur de semences et auteur

Yves Gagnon

Conditions de culture du maïs

Le maïs est originaire de contrées désertiques. Malgré son adaptabilité, l’espèce demeure friande de lumière et de chaleur tout en restant tolérante à la sécheresse. On peut cultiver le maïs dans toutes les terres minérales, les terrains légers favorisant les cultures de primeurs et les terrains plus lourds et argileux offrant un plus fort rendement. Le maïs est très exigeant en compost ou en fumier jeune. On peut amender le sol avec 2 t de compost ou de fumier jeune aux 100 m2. Le pH optimal pour sa culture se situe entre 6 et 6,8.

Rotation des cultures du maïs

On cultive le maïs en tête de rotation. Une rotation de 4 ans ou plus est indiquée. Si le charbon se manifeste, on recommande une rotation d’au moins 7 ou 8 ans.

Compagnonnage du maïs

Le maïs constitue un excellent compagnon pour les cucurbitacées; il doit alors être placé à l’ouest de celles-ci afin de leur servir de brise-vent sans leur porter ombrage. On peut transplanter des laitues hâtives entre les rangs de maïs immédiatement après la levée. On peut aussi établir des cultures intercalaires entre les rangs de façon à créer un couvre-sol végétal qui contrôlera la compétition, protégera le sol de l’érosion et servira d’engrais vert d’automne. Les espèces qui semblent donner les meilleurs résultats sont le trèfle rouge, le trèfle blanc et la vesce velue. On les sème à la volée après un binage manuel ou mécanique lorsque le maïs a atteint de 15 à 20 cm de hauteur. On enfouit la semence par un travail superficiel du sol.

— Ces précieux conseils ont été rédigés par Yves Gagnon, dans le livre La culture écologique des Plantes Légumières, Les Éditions Colloïdales.